Le fonctionnement d'une cheminée

Principe de fonctionnement d'une cheminée à foyer fermé

Le principe de fonctionnement d'une cheminée équipée d'un foyer est simple. Il s'agit d'un phénomène dit de convection. L'air réchauffé par le foyer attire l'air ambiant plus frais qui se réchauffe à son tour, et s'élève à l'intérieur de la hotte. Stoppé par le faux plafond, l'air chaud se diffuse au travers des grilles de sortie d'air chaud.

Recommandations

Les foyers dégagent une chaleur élevée. L'installation doit être effectué dans les règles de l'art particulièrement en ce qui concerne l'isolation et les distances à respecter lors du montage par rapport aux matériaux inflammables. La responsabilité du fabricant est limitée à la garantie spécifique sur les différentes fournitures composant les foyers. Il y'a lieu de se conformer, pour l'installation et l'utilisation, à la notice délivrée avec chaque appareil.

L'utilisation d'un foyer fermé ou d'un insert

La 1ère mise en service doit être réalisée après le séchage de l'habillage de la cheminée (entre 3 et 4 semaines).

Mise en fonctionnement :

  • Mettre du petit bois ou de la cagette avec du papier type journal (pas de papier glacé).
  • L'idéal est de faire de l'allumage avec de l'allume feu conçu pour cheminée (sécurité optimisé). Bannir les alcools à brûler, l'essence et autres substances inflammables.
  • Mettre deux bûches entrecroisées afin de laisser l'arrivée d'air frais bien circuler dans le foyer pour une meilleure combustion.
  • Laisser en pleine flamme environ 30 à 45 minutes afin que le foyer monte bien en témpérature et obtenir une chaleur suffisante pour sa diffusion par les bouches d'air chaud.

Un foyer est un produit dynamique, il est donc nécessaire de l'alimenter régulièrement, bûche par bûche, afin de garder une chaleur constante dans les pièces.

Afin d'éviter le bistrage trop rapide de la vitre, il est conseillé de mettre les bûches vers le fond du foyer. De plus, la fonte étant située au fond, vous optimisez ainsi le rendement calorifique du bois et récupérez plus de chaleur.

Nettoyez la vitre uniquement avec des produits adaptés afin de ne pas altérer le votrocéram. Ne surtout pas utiliser des produits trop agressifs tels qu les nettoyants pour votre four.

En fonctionnement, si vous avez besoin d'ouvrir la porte, pas de souci ! Le clapet réglable de sécurité s'ouvre automatiquement, permettant ainsi à la fumée de s'échapper dans le conduit, évitant l'enfumage de votre pièce.

La longévité et le rendement de votre foyer son directement liés à la qualité du bois.

Plusieurs critères sont à prendre en compte : 

  • Utiliser de préférence du chêne, du hêtre ou du charme (pouvoir calorifique important).
  • De 15 à 20% d'humidité
  • Séchage compris entre 18 et 36 mois.

Le ramonage est obligatoire au moins une fois dans l'année (Voir notre article sur le ramonage). Il doit dans la mesure du possible, être effectué par le haut afin d'éviter tout bouchon de suie risquant de déclencher un feu de cheminée.

Ne jamais utiliser les bûches ramoneuses (dégagement trop important de cheleur en une seule fois).

Pour l'entretien de votre conduit, il est conseillé d'utiliser une poudre de ramonage catalyse une fois par semaine (limite très largement la formation de bouchon).

Après chaque saison, il est conseillé de nettoyer votre foyer avec une brosse à poils durs et d'appliquer une bombe de couleur haute température. Deux avantages : mieux le protéger des chocs thermiques pour la prochaine saison et lui redonner un aspect neuf.

Rubriques

Suivez-nous sur Facebook

Réseaux sociaux